Communiqué de presse Fairebel, Arlon le 05 mars 2020

05/03/2020
Communiqué de presse Fairebel, Arlon le 05 mars 2020

Quand le lait chocolaté Fairebel rejoint l'ambition des femmes productrices de cacao

Arlon le 05 mars 2020 - Depuis octobre 2019, le cacao dans le lait chocolaté Fairebel est certifié Fairtrade, garantissant un meilleur prix aux cacaoculteurs. Le produit est au goût du consommateur : en 3 mois, 335.637 berlingots ont été écoulés. Ce succès commercial permet aussi à la coopérative Faircoop de contribuer à un projet de leadership économique féminin dans les régions productrices de cacao en Côte d’Ivoire.

Fairebel et Fairtrade se basent sur des valeurs identiques : un prix juste, de bonnes conditions de travail et un avenir durable. Tous deux visent à rapprocher le consommateur des agriculteurs et à répondre à la demande du client, toujours plus soucieux des conditions de production des aliments qu’il consomme. Fin 2019, ces ambitions communes ont mené à un accord de partenariat.

Fairebel espérait depuis longtemps développer un projet qui soit également solidaire des cacaoculteurs de l’Afrique de l’Ouest,” explique Erwin Schöpges, Président de la coopérative Fairecoop. Avec son lait entier goût chocolat, la coopérative achète du cacao à un prix juste, certifié par Fairtrade et soutient un projet destiné à former des femmes leaders dans les régions productrices de cacao en Côte d'Ivoire.

Des femmes leaders, fortes en chocolat

La “Women’s School of Leadership” fait partie de la stratégie de l’organisation Fairtrade pour renforcer la position des femmes et les encourager à assumer des rôles de cadres/responsables au sein des communautés agricoles.

Cette formation vise à développer leurs compétences dans des domaines de finance, négociation, prise de décision en groupe, et de sensibilisation à l'égalité femmes-hommes. D’ailleurs, l’école forme également des hommes : elle les aide à mieux comprendre les défis auxquels les femmes sont confrontées, à devenir des modèles et à promouvoir l’égalité femmes-hommes dans leurs communautés.

En 2018, 22 étudiant.e.s (19 femmes et 3 hommes) obtenaient leur diplôme de l’école de leadership” explique Nicolas Lambert, directeur de Fairtrade Belgium. “Beaucoup de ces femmes ont depuis été élues à des postes de direction, ont créé des comités de femmes au sein de leurs coopératives et lancé des projets pour améliorer leurs revenus, tels que des groupes d’épargne et des projets de diversification.

C’est ainsi que Yadua Adingra est devenue présidente de l'Association des femmes de la coopérative cacaoyère CAYAT après avoir suivi la formation. «J'ai réussi à convaincre les membres de la coopérative que j'étais la bonne personne pour ce poste en m’inspirant de ce que j'ai appris à la Women’s School of Leadership», dit-elle.

Un succès commercial partagé

Le lait entier goût chocolat Fairebel faisait déjà partie des produits à succès de la marque. Ces trois derniers mois, 335.637 berlingots ont été dégustés au petit-déjeuner, dans la cour de récréation ou comme goûter.

La coopérative verse une prime supplémentaire d’un euro cent par unité vendue. “Nous souhaitons contribuer au projet Women School of Leadership avec la somme de 3.356,37 €”stipule Schöpges. “Pour 2020, la coopérative belge va certainement dépasser le million de berlingots, ce qui nous permettra d’investir plus de 10.000 € dans ce beau projet.

Ensemble, les agriculteurs de la coopérative Faircoop, les cacaoculteurs, les citoyens (consommacteurs) et les organisations Fairtrade peuvent changer les choses. “Le lait chocolaté de Fairebel est donc plus qu’un produit de consommation” se réjouit Nicolas Lambert, “il est aussi la preuve qu’il est possible de faire du commerce autrement.”

Pour toute demande d’interview, veuillez contacter:

Vidéos & photos