Communiqué de presse - Lille, Bruxelles, 14.6.2018

13/06/2018

Alain Minet, déjà bien connu des consommateurs par ses innombrables dégustations dans les supermarchés et à l'occasion de foires, s’est ardemment battu au cours des dernières années pour le lait équitable. Il était donc naturel qu’une « Faironika en Or » lui revienne.

La conférence européenne du lait équitable à Lille célèbre l’engagement responsable dans le secteur agricole

(Lille/Bruxelles, le 14/06/2018) « Et la Faironika en Or revient à ... » Lors de la remise des prix dans le cadre de la conférence européenne du lait équitable à Lille, les sept sympathiques vaches en or ont été décernées à des citoyens et institutions engagés dans la lutte en faveur d’une production laitière durable. C’est ainsi que le Comité européen des régions (CdR) s’est vu octroyer l’un des prix pour son travail très engagé dans ce domaine. Par ailleurs, des journalistes, des représentants de l’industrie laitière et de la distribution, mais aussi des agriculteurs ont été remerciés d’exercer leur métier avec passion, tout en accordant la priorité à la dimension équitable.

Roberto Cavaliere, membre du comité directeur de l’EMB et président du lait équitable en Italie, a souligné dans son discours de remerciement au Comité des régions (CdR) le rôle prépondérant du lauréat dans les politiques laitières, notamment le fait que le CdR s’est toujours prononcé en faveur d’une amélioration des conditions des éleveurs européens : « Avant même la fin des quotas laitiers, le Comité des régions avait mis en garde l’UE contre son absence d’instruments efficaces pour empêcher un effondrement des prix du lait. Il a malheureusement eu raison ». Depuis des années, l’institution européenne fait des propositions concrètes pour améliorer la position des producteurs de lait et a non seulement su faire preuve de son savoir-faire, mais aussi d’une vision politique sur le long terme. « Le CdR a martelé sans relâche qu’une adaptation de la production était nécessaire pour éviter des crises futures », a ajouté M. Cavaliere.

Jean-Luc Pruvot, président de Fairefrance, a quant à lui tenu le discours de remise de prix aux lauréats de l’industrie laitière et du commerce de détail. Il y a mis l’accent sur la nécessité pour les éleveurs de forger des alliances fiables : « Monsieur Emmanuel Vasseneix, président de la laiterie LSDH, a non seulement toujours été un partenaire loyal depuis les débuts du lait équitable en France, mais il nous a également toujours personnellement soutenu dans notre combat pour des prix justes ». En outre, M. Pruvot a déclaré que Christian Rodot, adhérent Leclerc à Chambry et membre de la coopérative Scapest, a réellement ouvert les portes de ses magasins, en achetant le premier camion de lait équitable, permettant ainsi le développement du projet du lait équitable porté par les producteurs.

Cette année, deux « Faironika en Or » ont pour la première fois été décernées à des représentants des médias. Les journalistes Sabine et Bernard Godard ont été récompensés pour leur travail engagé et professionnel. Sans oublier la journaliste d’origine néerlandaise Geesje Rotgers, spécialisée dans les domaines agricole et environnemental, dont le travail minutieux de recherche de faits et de chiffres derrière les coulisses (du lait) a été salué par le jury.

La conférence a démontré que les membres actifs du lait équitable constituent l'âme de ce projet européen. Pas étonnant donc que Jean-Luc Pruvot, président de Fairefrance mais également éleveur engagé, se soit vu décerner une « Faironika en Or » cette année. Grâce à son engagement, sa passion et sa ténacité, le lait équitable en France a connu un développement fulgurant. Mais aussi le Belge Alain Minet, déjà bien connu des consommateurs par ses innombrables dégustations dans les supermarchés et à l'occasion de foires, s’est ardemment battu au cours des dernières années pour le lait équitable. Il était donc naturel qu’une « Faironika en Or » lui revienne.

Erwin Schöpges, président de l’EMB, a souligné que par le biais du projet du lait équitable, les agriculteurs s'engagent activement pour l’avenir de leurs exploitations. « Les produits du lait équitable sont désormais disponibles dans le commerce dans sept pays européens. Les consommateurs qui achètent ces produits permettent aux producteurs de lait de bénéficier d’un prix juste. En tant qu’éleveurs, nous souhaitons remercier du fond du cœur nos consommateurs pour leur soutien ». Bien entendu, l’objectif de l’EMB et de ses membres à travers toute l’Europe est que l’ensemble des producteurs de lait puisse profiter d’un prix équitable. « Cela ne peut que se réaliser en partenariat avec les responsables politiques européens, qui se doivent de mettre en place un instrument de crise efficace pour intervenir dans le secteur laitier », ajoute M. Schöpges. Le Programme de responsabilisation face au marché (PRM) serait un excellent exemple d’une mesure de stabilisation du marché.

Contact presse:

Schöpges Erwin: +32 497 90 45 47