Fairebel est désormais présent dans toute la grande distribution !

20/10/2017

Depuis 2010, les produits Fairebel sont de plus en plus présents dans les rayons de la grande distribution. Si au début deux enseignes les accueillaient, toutes proposent désormais au moins un des produits de la marque belge dont les agriculteurs sont rémunérés de façon équitable.

En chiffres

  • 2010 Fairebel entre dans la grande distribution
  • 550 agriculteurs
  • 8,5 millions de litres de lait/an

Carrefour, Intermarché, Delhaize, Match&Smatch, Colruyt, Spar, Lidl, Louis Delhaize, Cora, Okay ou encore Aldi, tous les acteurs de la grande distribution proposent au moins un produit Fairebel dans leurs rayons. La plupart du temps, il s’agit du lait demi-écrémé dont le packaging vert et blanc orné d’une vache noir-jaune-rouge est reconnaissable entre mille. « Carrefour et Intermarché ont été les premières enseignes, dès 2010, à nous faire confiance, se souvient Erwin Schöpges, président de Faircoop, la coopérative à l’origine des produits laitiers Fairebel.
« La grande distribution est évidemment la source de vente la plus importante de nos produits. Et petit à petit, de plus en plus de supermarchés ont référencé nos produits. Certes, il subsiste encore des différences régionales – nous sommes d'avantage vendus dans le sud du pays – mais les choses évoluent positivement. »

Comeos soutient les produits belges

Comeos, la fédération belge du commerce et des services, soutient d’ailleurs activement la coopérative.

« Nous sommes très sensibles à l’aspect local et équitable mis en avant par Fairebel, confirme Nathalie De Greve, Head Product Policy & Sustainability chez Comeos. La démarche répond à une demande et aux besoins des consommateurs. C’est pourquoi nous nous réjouissons que désormais tous nos membres proposent des produits Fairebel dans leur assortiment. »

Le secteur de la grande distribution est sensible aux difficultés des agriculteurs et entend les soutenir

Evidemment, le nombre des produits Fairebel proposés dépend, entre autres, de la taille du magasin. « En 2015, lors de l’accord lait, nous avons renforcé notre engagement et garanti une promotion supplémentaire des produits belges qui garantissent une juste rémunération du producteur, ajoute toutefois Nathalie De Greve. Le secteur est sensible aux difficultés des agriculteurs et entend les soutenir. »

« Avec Fairebel, nous savons que tout est de qualité »

Chez Carrefour, proposer des produits Fairebel était une évidence. L’enseigne met un point d’honneur à privilégier les produits locaux. « Pour nous, la façon dont le producteur travaille avec nous et avec ses fournisseurs est essentiel, confie Baptiste van Outryve, directeur des relations publiques et de la communication corporate.
Nous avons été les premiers en Belgique à proposer les produits Fairebel mais aussi à déployer des rayons de producteurs locaux où le contact est direct entre le magasin et le producteur. Nous avons désormais 10.000 références de ce genre dans notre assortiment sur base d’une charte élaborée en fonction des demandes des producteurs. Elle garantit notamment une rémunération équitable. Les rapports avec Fairebel ont le même but. Nous savons qu’avec eux, tout est de qualité.
Le produit mais aussi la rémunération du producteur. Elle est durable et équitable. Et si le lait est vraiment la force de la marque, on retrouve également le fromage et les glaces dans nos rayons. Surtout dans le sud du pays. »

C’est en effet dans le référencement de ces deux produits que Fairebel souhaiterait que les choses s’améliorent . « Le partenariat fonctionne mais il n’est pas encore parfait, regrette Erwin Schöpges. La crème glacée n’est présente que chez Carrefour et Intermarché. Pourquoi ? Je l’ignore.
Parfois aussi, la visibilité de nos produits n’est pas optimale, c’est le cas pour notre lait chocolaté. Quoi qu’il en soit, j’encourage les consommateurs qui souhaitent acheter nos produits et qui ne les trouvent pas dans leur supermarché à contacter le distributeur. » Si la demande existe, le magasin sera en effet plus enclin à mettre le produit en rayon…